Archives de catégorie : Journées d’étude

L’autorité : une affaire de compétences ? 13 mai 2013, 10h-16h30

Nous avons le plaisir de vous annoncer notre prochaine journée d’études sur le thème « L’autorité : une affaire de compétences ? » le lundi 13 mai 2013 (une bonne manière de se remettre dans le bain de la recherche après le week-end de l’Ascension) à l’ENS de Lyon en salle F113 (site Descartes). Voici le programme ! Pour plus d’informations (argumentaire détaillé de la journée, résumés des interventions), voir notre site.

10h Accueil en salle F113
10h10 Introduction
10h20 « L’autorité de Cicéron comme maître d’éloquence », Amedeo Raschieri, Torino
11h05 « Autorité et compétences du médecin grec : étude d’une polémique médicale à la fin du Ve siècle (De l’Ancienne médecine) », Marc Dietrich, ENS de Lyon
11h50 Pause
12h10 « Solon dans le Contre Timarque d’Eschine : la place relative des compétences dans cette figure d’autorité du IVe siècle », Catherine Psilakis, Lille 3, STL

13h Déjeuner

14h30 « L’autorité du géographe : continuations et contestations de l’œuvre d’Eratosthène », Brice Rosier-Laperrousaz, Lyon 2, HiSoMA
15h15 « Jason dans les Argonautiques d’Apollonios de Rhodes : un héros incompétent ? », Nadège Wolff, ENS de Lyon, ERAMA

Julie Damaggio

Doctorante de l'Université Paris-Sorbonne, prépare une thèse d'édition des fragments d'Aelius Stilo et enseigne dans un collège de l'Isère ; co-rédactrice en chef du carnet Grammaticalia.

More Posts - Website

La figure de l’auteur : autorité et auctorialité – mardi 26 mars 2013

affiche-auteur-finale-progmodif

!!! — Inversion dans le programme de l’après-midi : Anna Zago interviendra à 14h15 et Hamidou Richer à 16h05. Voir l’affiche modificative ci-contre — !!! (édit. 15/03/2013).

Notre prochaine journée aura lieu le 26 mars 2013 à l’ENS de Lyon, sur le site Descartes en salle F101 de 10h45 à 17h : voici le programme (programme complet et résumés sur le site internet) !

10h45 Accueil

11h Introduction

11h10 Claire Clivaz (Université de Lausanne) : « De la sub­jec­ti­vité auc­to­riale de la culture impri­mée à l’inter­sub­jec­ti­vité des cultu­res manus­cri­tes et digi­ta­les ».

11h50 Gérard Salamon (ENS de Lyon) : « Tite-Live : quelle auc­to­ri­tas pour un his­to­rien ? »

12h45 Déjeuner

14h15 Anna Zago (Scuola Normale Superiore di Pisa), « Pompée auctor et l’auc­to­ri­tas, ou : la dure vie du com­men­ta­teur » Hamidou Richer (ENS de Lyon) : « Le bou­vier comme didas­ka­los : enquête sur une pos­ture auc­to­riale de la poésie buco­li­que »

15h Gwénaëlle Hubert (Université Paris-Sorbonne), « Auctoritatis esse scito gratia : stra­té­gies d’auto­rité chez le fabu­liste Phèdre »

15h45 pause

16h05 Hamidou Richer (ENS de Lyon) : « Le bou­vier comme didas­ka­los : enquête sur une pos­ture auc­to­riale de la poésie buco­li­que » Anna Zago (Scuola Normale Superiore di Pisa), « Pompée auctor et l’auc­to­ri­tas, ou : la dure vie du com­men­ta­teur »

Julie Damaggio

Doctorante de l'Université Paris-Sorbonne, prépare une thèse d'édition des fragments d'Aelius Stilo et enseigne dans un collège de l'Isère ; co-rédactrice en chef du carnet Grammaticalia.

More Posts - Website

Appel à communication : colloque “les mises en scène de l’autorité dans l’Antiquité” 21-22 novembre 2013

Télécharger l’appel au format PDF, en français (Appel-Erama-FR) ou en anglais (Appel-Erama-EN).

Laboratoire junior ERAMA – Appel à communication

 Colloque « Les mises en scènes de l’autorité dans l’Antiquité »

E.N.S. de Lyon, 21-22 novembre 2013

 Le laboratoire junior ERAMA (Expressions et Représentations de l’Autorité dans les Mondes Anciens), organisera, jeudi 21 et vendredi 22 novembre 2013 à l’École Normale supérieure de Lyon, un colloque consacré aux mises en scène de l’autorité. Souvent codifiées, celles-ci représentent un élément indissociable de l’existence même de l’autorité, entendue comme un processus de reconnaissance de la légitimité d’une hiérarchie, distinct de la rhétorique comme de la violence. L’autorité devient en partie effective à mesure de la visibilité de ses représentations et manifestations. L’image qu’elle donne et se donne d’elle-même, pour s’instaurer ou s’exercer, doit alors être maîtrisée.

Cet appel s’adresse en priorité aux doctorants et jeunes chercheurs travaillant sur l’Antiquité d’un point de vue littéraire, historique, philosophique, épigraphique, archéologique, etc. En croisant ces différents types de recherche et domaines d’études, le colloque se fixe pour objectif de cerner ce phénomène, qui peut être à la fois politique, économique, social et culturel. Conformément à la vocation d’ERAMA, nous retenons principalement les bornes chronologiques traditionnelles de l’histoire antique, de la protohistoire à l’avènement des royaumes barbares, et nous entendons couvrir les mondes grec et romain, ainsi que les autres civilisations du bassin méditerranéen.

La compréhension des modes de mise en scène de l’autorité, et la mise en évidence des spécificités propres à chacune des autorités traitées, implique aussi bien des études de cas que des analyses plus globales, aussi bien le décryptage de mécanismes ponctuels  que l’analyse d’évolutions sur le long terme. La mise en ordre, chronologique ou thématique, de l’ensemble des réflexions attendues, permettra de dégager certaines caractéristiques de l’autorité dans la globalité de notre champ d’étude : de quelles manières programme-t-on, expose-t-on, diffuse-t-on, pratique-t-on ou commémore-t-on l’autorité ?

Les différentes interventions se positionneront au regard de l’un des deux axes suivants :

L’enjeu de cette première partie du colloque est d’interroger la conception qu’une autorité a d’elle-même par les différentes formes sous lesquelles celle-ci se présente selon l’image qu’elle souhaite renvoyer, qu’il s’agisse de représentations littéraires ou iconographiques, d’attributs matériels spécifiques (comme le trône, le sceptre ou la couronne, etc.) ou de pratiques cérémonielles et rituelles (initiation, investiture, triomphe, funérailles, etc.), dans un contexte spatio-temporel précis.

Ce second moment de réflexion concerne davantage l’inscription de l’autorité à travers l’espace et le temps, en envisageant les modes de diffusion auxquels ont recours les détenteurs d’une autorité pour affirmer leur position, que ce soit pour l’établir, la maintenir ou en forger le souvenir collectif : les inscriptions épigraphiques, les choix architecturaux, les données onomastiques, les phénomènes d’intertextualité, les échanges économiques et culturels, ou encore le vecteur monétaire apparaissent comme autant de supports possibles de cette diffusion.

Les propositions de communication devront être envoyées par voie électronique à l’adresse erama@ens-lyon.fr avant le 31 mars 2013, sous la forme d’un résumé de 300 mots au maximum, dûment intitulé et précisant l’axe dans lequel il s’inscrit. Les réponses seront délivrées sous deux mois. Les communications, d’une durée maximale de 25 minutes, seront présentées en langue française ou anglaise lors du colloque, et pourront donner lieu à une publication numérique ultérieure.

 

 

ERAMA Junior Laboratory – Call for papers

Symposium : “ Staging Authority in Ancient Times ”

Colloque : « Les mises en scènes de l’autorité dans l’Antiquité »

E.N.S. de Lyon, 21st & 22nd November 2013

ENS de Lyon ERAMA junior labo­ra­tory (Expressions et Représentations de l’Autorité dans les Mondes Anciens / Expressions and Representations of Authority in the Ancient Worlds), is organizing a symposium on the ways of staging authority, on Thursday 21st and Friday 22nd November 2013 at the Ecole Normale Supérieure de Lyon. These representations of authority are often codified and form an integral part of authority itself, understood as being a process of the acceptance of hierarchy as legitimate, distinct both from rhetoric and violence. Authority becomes partly effective in proportion with the awareness of its representations and manifestations. Its perceived image, as well as the image it tends to give of itself to be established or enforced, must then be kept under control.

This call for papers is primarily targeted at doctoral students and young researchers working on Antiquity from various perspectives : literary, historical, philosophical, epigraphic, archaeological, etc. By combining  these different types of research and fields of study, the symposium aims at a better understanding of this phenomenon, which can link and integrate political, economic, social and cultural aspects. In accordance with ERAMA’s vocation, we will mainly stick to the traditional time span from protohistory to the emergence of barbarian kingdoms and we intend to include the Greek and Roman worlds as well as other civilizations of the Mediterranean basin.

Understanding the ways of staging authority and highlighting what is specific to each authority includes taking into account both case studies and more general analyses, and deciphering specific mechanisms as well as analysing long-term evolutions. Thanks to a rational, chronological and thematic organization of the contributions of each participant, some characteristics of authority, common to our various fields of study, will be identified and defined : which means are used to outline, introduce, spread, put into practice or commemorate authority ?

The different interventions will have to fit into one of the following two axes :

The purpose of this first part of the symposium is to put into question the conception an authority has about itself by studying the different forms it takes according to the image of itself it wants to convey, whether it refers to literary or iconographic representations, specific trappings of power (such as the throne, the sceptre or the crown, etc.) or even ritual or ceremonial practices (initiation, inauguration ceremonies, triumph, funerals, and other celebrations), within a precise time and space framework.

This second part of the symposium will focus on the impact of authority through space and time, taking into account the ways and means people vested with authority resorted to in order to spread it and assert their position, either to establish, to maintain or to ensure its perpetuation in collective memory. Epigraphic inscriptions, architectonic choices, onomastic data, intertextual phenomena, economic and cultural exchanges, or the use of coins for monetary transfer are potential means and materials used in this respect.

Proposed papers must be sent through the Internet to ERAMA at erama@ens-lyon.fr, before 31st March 2013, in the form of a 300-maximum-word abstract. Please mention the title chosen and indicate precisely which axis you have selected. Answers will be sent within two months. Presentations, delivered either in French or in English during the symposium, should not exceed 25 minutes and may be used for further digital publication.

Autorité et origines, figures de fondateurs. Jeudi 31 janvier 2013

affiche de la journéeNotre troisième journée d’études se déroulera le jeudi 31 janvier 2013 sur le site Monod de l’ENS de Lyon (plan d’accès ici), et explorera les rapports entre l’autorité et les figures de fondateurs, principalement dans les domaines politique et littéraire. Elle se déroulera en salle des conseils (entrée à gauche de l’arche) selon les modalités suivantes :

10h45 Accueil
11h Conférence d’Alessandro Garcea (Université Lyon 2), « L’auto­rité de Callimaque à Rome. Le pro­lo­gue des Aitia au miroir de la poésie latine ».
13h-14h15 Déjeuner
14h30 Anna Cannavo (Université de Liège), « Les légen­des de fon­da­tion des royau­mes chy­prio­tes : mythe, iden­tité, auto­rité et his­toire ».
15h10 Yannick Diebold (Université de Lausanne), « Réinventions de Thersite : l’auto­rité d’Homère mise à mal ».
15h50 Pause
16h10 Séverine Clément-Tarantino (Université de Lille 3), « Un fon­da­teur et ses « pères » : Virgile ».

Les liens vous renverront aux résumés des communications. Vous trouverez aussi sur notre site le programme complet.

Nous espérons vous voir nombreux !

Julie Damaggio

Doctorante de l'Université Paris-Sorbonne, prépare une thèse d'édition des fragments d'Aelius Stilo et enseigne dans un collège de l'Isère ; co-rédactrice en chef du carnet Grammaticalia.

More Posts - Website

Genre et autorité, 15 novembre 2012

La deuxième journée d’études d’ERAMA aura lieu le jeudi 15 novembre 2012 à partir de 9h30.

Alors que le prisme du genre, c’est-à-dire de l’« ensemble des assignations socialement construites à partir de l’identité sexuelle »  , se trouve aujourd’hui légitimement établi dans les études d’histoire contemporaine et en sociologie, les recherches antiques ont encore quelques difficultés à utiliser ce nouveau paradigme pour comprendre les spécificités des mondes anciens. Cependant, quelques études, souvent récentes, ouvrent la voie pour mettre en avant l’affirmation d’une identité sexuée construite, particulièrement dans les sociétés grecque et latine.

Cette journée d’études se propose donc de s’interroger sur un lien possible entre genre et autorité : l’identité sexuelle ainsi créée a-t-elle pour intention de permettre aux détenteurs de cette identité de se poser comme figures d’autorité face à un « sexe faible » (ce qui apparaît en droit romain sous l’expression d’infirmitas sexus, M. Bretin-Chabrol) ? Inversement, l’autorité permet-elle à un sexe de se définir plus précisément, en se définissant en creux de l’autre et s’exprime-t-elle ainsi dans les comportements (les parures des princesses celtiques pour H. Duchamp)? Il s’agira également de percevoir les comportements originaux de ces sociétés antiques, à travers l’étude de figures qui transcendent cette construction genrée (comme Séréna, V. Goncalves). Enfin, dans le domaine littéraire, la place des femmes peut-elle être utilisée dans la légitimation d’un genre en manque de reconnaissance comme le roman à l’époque impériale (R. Brethes) ?

Nous nous sommes associés à l’ARGU, atelier lyonnais de l’association Efigies, pour organiser une journée complète sur la question du genre dans l’Antiquité.

Axe 1 : Genre et autorité dans les mondes anciens

ENS de Lyon, site Descartes, salle F08

9h30-10h Accueil

10h Introduction

10h15 : Pauline Rameau (professeur dans le secondaire, Dijon), « Écrire l’histoire au prisme du genre »

10h45 : M. Bretin-Chabrol (MCF Lyon 3), « L’argument du sexe faible : quelques remarques sur la notion d’infirmitas sexus en droit romain »

11h30 : V. Goncalves (doctorant Lyon 3, membre d’ERAMA), « Serena, regina aut augusta ? Étude d’une autorité féminine au début du Ve siècle ap. JC. »

12h15 Pause déjeuner

14h : R. Brethes (professeur en classes préparatoires, lycée Janson de Sailly), « Le genre au service du genre. Quelle autorité pour les femmes dans le roman grec ? »

14h45 : H. Duchamp (doctorante Lyon 2), « la parure, expression de l’autorité des princesses celtiques de l’âge du fer »

15h30-16h30 Pause café et départ pour l’ISH

Axe 2 : les Femmes dans l’Antiquité

 ISH, Centre Berthelot, Amphithéâtre J. Moulin

17h Introduction

17h15 Anthony Favier (Doctorant, LAHRA) : « Les théories du genre : polémiques et controverses »

17h45 Pierre Diouf (doctorant Lyon 2), « Dans le culte d’Asclépios, le désir d’enfant, une affaire de femmes ? Étude à travers les inscriptions votives du monde grec de l’époque classique à l’époque hellénistique. »

18h30 Marie Viallet (doctorante Lyon 2), « Femmes de lettres à l’époque républicaine »